Le Podcast de Sylvia Hansel

Le Podcast de Sylvia Hansel

L’exploration intime d’une chanson par la musicienne Sylvia Hansel, dans son salon.

Sylvia Hansel

Je suis Sylvia Hansel, aussi connue sous le nom de Sylvia Hanschneckenbühl. Toutes les semaines je sélectionne une de mes compositions ou une chanson que j'aime particulièrement, et je vous en parle avant de l'interpréter. Posez-vous sur le canapé avec un thé ou un gin tonic.

En cours de lecture

88. Alanis Morissette – That I Would Be Good

Retour dans les 90's de mon adolescence avec cette très belle chanson nichée dans le MTV Unplugged d'Alanis Morissette, cette "grande sœur" canadienne certes mainstream, mais pas pour autant insipide – bien au contraire. Une singer-songwriter à redécouvrir une fois la mode passée – j'ai d'ailleurs oublié de signaler dans l'émission qu'elle a sorti un album l'année dernière, Such Pretty Forks in the Road, elle devrait d'ailleurs être en tournée en Europe cet automne.

En cours de lecture

87. Nico – These Days

Retour sur l'histoire de cette très belle chanson chantée par l'égérie d'Andy Warhol et du Velvet Underground, à l'origine composée par Jackson Browne à l'âge de 16 ans, alors qu'il venait de déménager. Amoureux transi de la chanteuse allemande, le songwriter la lui a offerte, avant de l'enregistrer à son tour quelques années plus tard.
P.-S. J'ai totalement oublié d'en parler dans l'émission mais, pour plus de précisions sur la carrière solo de Nico, voir absolument le film Nico, 1988 de Susanna Nicchiarelli (lire mon article à ce sujet dans Gonzaï ).

En cours de lecture

85. Lana Del Rey – For Free

Eh non, c'est une feinte ! En vrai c'est une chanson de Joni Mitchell, extraite de l'album "Ladies of the Canyon" (1970), et reprise par Lana Del Rey sur son nouveau disque, "Chemtrails Over the Country Club". L'occasion de parler de la star californienne et d'un clarinettiste anonyme qui jouait vachement bien, gratuitement, au coin d'une rue new-yorkaise, et que personne n'écoutait.

En cours de lecture

84. Sylvia H. – The Old Drunk Song

Retour en 2009, époque où l'on pouvait encore prendre des murges et filer torgnoles et coups de bottes aux relous qui essayaient de tripoter les filles dans les bars. Je vous raconte dans quelles circonstances j'ai composé la chanson ô combien tragique qui conclut mon premier album, et pour laquelle je conserve une certaine tendresse.
Retrouvez le groupe Eldia sur Spotify ou Deezer (je vous recommande leur album And all the people on the ship say land ho !, ils étaient un peu nos Kinks parisiens en 2006).